Fin d’année 2020 et début 2021:

Après de longs mois d’absence sur wordpress, je reprends la plume. Un déménagement important a laissé derrière moi la ville et ses facilités, l’appartement et son confort …

J’ai opté pour les bois et la vie en caravane. Pas d’eau courante, pas d’électricité non plus, il m’a fallu du temps. Du temps pour m’installer, réfléchir à des solutions pérennes et écologiques (toilettes sèches, recyclage de l’eau de pluie, installation photovoltaique autonome…) si bien que j’ai suspendu pour un temps la tenue de mon blog et la rédaction de mes articles.

Sans grande conséquence apparemment, car l’actualité a répondu dans les grandes lignes au « topo » général et à l’ambiance prédominante tels qu’annoncés il y a de nombreux mois. Dans mes derniers articles, je disais que de trimestre en trimestre, la situation allait se dégrader en crescendo et que malheureusement le dernier trimestre de 2020 risquait bien d’être le plus désastreux de tous.

J’ai averti de la chute des « systèmes » comme je les nomme et de ne plus rien attendre des politiques. J’ai dit :

« Votez pour VOUS, investissez sur VOUS » et j’espère que cette phrase aura révélé tout son sens.

Et pour la suite maintenant ? Demanderez-vous. Eh bien, ce ne sera pas plus réjouissant, au contraire car les derniers aspects protecteurs (jupiter et pluton sextiles neptune) vont nous abandonner progressivement. Voiçi des dates mais données comme repères, des indications et non des échéances fatidiques : 15 au 20 décembre. Pourquoi ces sates ? Parce que Saturne et Jupiter entreront dans le signe du Verseau et dessineront un double carré à leur maître Uranus, lui-même en chute dans le Taureau, De là à la mi-février – n’allons pas plus loin aujourd’hui dans les conjectures – se profile une période de temps dangereusement explosive sur un triple plan économique, financier et bien sûr social. Les garde-fous, les barrières psychologiques qui pouvaient encore subsister vont tomber, débrider l’instinct de liberté qui se retenait encore, amener d’inopinées surprises boursières et financières qui feront perdre beaucoup d’argent et dégringoler les cours de certaines valeurs et probablement celles que l’on pensait les plus à l’abri de telles mauvaises surprises…Et je pense particulièrement aux valeurs technologiques que Saturne pourrait mettre à terre, et ce contre toute attente. Si vous n’aimez pas les risques ou les paris risqués, abstenez-vous et vous n’aurez pas de déconvenues et -encore une fois- investissez dans votre indépendance, votre autonomie qui participeront à votre liberté.

Très mauvais dernier trimestre que j’ai prédit depuis plus de six mois, un changement majeur dans cette crise globale qui se prolongera encore au premier trimestre 2021 sous forme de radicalisation (pour/contre) de la société et de durcissement de nos conditions de vie. Les prévisions de hausse de PIB pour 2021 sont à mettre sur le compte « espoirs et illusions » de même qu’un retour à la « normale » à moyen terme. Les faillites risquent bien de pleuvoir en trombes en cette fin d’année et beaucoup renonceront à commencer 2021 sans certitude d’amélioration de la mobilité et donc de la consommation.

Je ne vais pas cacher mes craintes d’explosions sociales pour le premier trimestre 2021 car Mars tiendra compagnie à Uranus dans le Verseau pour « débrider » ceux qui hésitaient encore à s’insurger (Mars/Uranus annonçant des insurrections musclées et des altercations violentes hélas).

Et -quoi qu’en disent les medias- des provisions, des stocks risquent de venir bien à point. Bien sûr je ne désire pas semer la peur, d’ailleurs il ne s’agit nullement de peur mais de prévoyance élémentaire « au cas où… »

Je me répète encore encore, tant pis, le carré Saturne-Uranus sévira encore toute l’année prochaine et il introduira des changements brutaux, inattendus qui laisseront démunis, impuissants et perplexes plus d’un citoyen. Et une grande reconstruction, je n’en vois pas avant 2025. Mais cela aussi je l’ai déjà dit antérieurement.

Les crises tant extérieures qu’intérieures sont destinées à provoquer des prises de conscience, à déclencher des alarmes et à réveiller les esprits et même quelquefois à nous faire changer partiellement ou radicalement de vie.

Changer de vie ? Oui, changer de vie pour adapter notre être intérieur à notre être extérieur, le monde de dedans au monde de dehors de manière que notre vie extérieure soit le reflet exact de notre vie intérieure.

A défaut de se synchroniser, ces deux composantes créeront en nous une dualité, deux polarités non ajustées l’une à l’autre.

Nous nous dirigeons donc avec rapidité vers de tels tout nouveaux ajustements, tant extérieurs qu’intérieurs et il nous est laissé de nous adapter ou de nous câbrer devant ces évolutions pourtant irrémédiables. Elles ne se feront pas sans « casse », ou sans « dommages colatéraux » et ne seront en rien une « frappe chirurgicale ».

Patience, courage et solidarité sont bien sûr toujours à l’ordre du jour.

Et pensez à votre synchronisation : monde intérieur avec monde extérieur. Je ne dis pas de vous adaptez à l’extérieur mais de vivre VOTRE vie tel que VOUS la définissez.

Pagaille à la B.C.E. (2)

Samedi 16 mai 2020

Dans un article de l’an passé (05.11.2019), j’évoquais les énormes difficultés d’arriver à un consensus, un accord, au sein de la Banque Centrale Européenne.

Depuis, on connait le différend qui oppose maintenant l’Allemagne -où la B.C.E. possède par ailleurs son siège- à l’Europe.

Cette affaire est à suivre très attentivement.

L’Allemagne est traditionnellement reliée au signe du Bélier (= initiative, confrontation, industrie puissante et rôle de locomotive). Les trois mois « accordés » à la B.C.E. par l’Allemagne courent jusqu’en août. Qu’en est-il de Mars, qui « signe » ce grand pays et de son signe-maître, le Bélier, PREMIER (ce n’est pas pour rien) signe du zodiaque, pionnier qui ouvre toutes les portes.

Mars entrera dans le signe du Bélier le 28 juin prochain et un mois plus tard, fin juillet, il entamera un jeu de « j’avance puis je recule » durant de longs mois et pour tout le restant de l’année.

Il est donc à craindre que le conflit Allemagne-B.C.E. se durcisse et que chaque camp reste obstinément rivé à sa position.

Et je doute -au vu de tout ceci- que ce conflit soit réglé au mois d’août, échéance ou plus exactement ultimatum signifié par l’Allemagne. En effet, Mars sera à 18° Bélier le 01er août et à 28° Bélier le 31. Et il dessinera un carré à Jupiter, puis à Pluton, ensuite à Saturne.

Spectacle garanti !

Mars qui d’ordinaire est réactif, rapide, immédiat, séjournera de longs mois dans le signe du Bélier -jusqu’en janvier 2021 en fait- dans un mouvement rétrograde de « j’avance et je recule » décidé semble t-il à reculer temporairement s’il le faut…pour mieux contre-attaquer juste après.

Il y aura du monde dans les gradins… et de l’ambiance !

Rétrospective,prospective et perspectives…

Dimanche 10.05.2020

Voici le nouveau sujet des medias : « Le jour d’après… ».

En pleine crise globale et mondiale, on nous parle du « jour d’après » !

Mais la crise globale commence, elle est « en marche » et le jour d’après….il viendra après, bien après. Nous n’en sommes qu’au milieu du second semestre, dont j’ai dit qu’il serait pire que le premier, nettement moins grave que les deux derniers de l’année. j’ai dit dans différents articles de voter pour VOUS, d’investir sur Vous et de cesser d’imaginer un seul instant que vous pourrez compter sur vos représentants politiques pour vous sortir de l’impasse. Ils n’ont PAS les clés de la Nouvelle Ere qui s’en vient, sachez-le.

J’ai parlé au sujet de madame C. Lagarde de « Pagaille à la BCE » (article du 05.11.2019) et expliqué les difficultés internes à arriver à un consensus et voilà que les Allemands se rebiffent…

Il faudra suivre attentivement les rebiffades de l’Allemagne car elles vont aller en s’amplifiant me semble t-il en août, septembre….et tout le reste de l’année ; bref un désaccord, une opposition virulente et tenace est en train de s’installer, qui touche maintenant la politique de la B.C.E. mais qui va s’étendre à ce qui risque de tourner en énorme remou social…un remou social « musclé ». Pourquoi ?

Parce que la planète Mars qui « adombre » l’Allemagne entrera en août dans le signe du Bélier, signe traditionnel astrologique de ce pays. Il va y réveiller le côté martial, militant, décidé, volontaire et courageux du signe en vue d’une immense vague de contestation qui va régner d’août jusqu’à fin 2020 c-à-d tout le restant de l’année. L’automne sera « chaud »… !

Et en France , Uranus progresse dans le signe du Taureau à 07°23′ ce 10 mai 2020 et il se rapproche (petit à petit) de l’opposition à Uranus/Scorpion qui domine le thème de monsieur Macron. J’ai écrit sur ce blog, il y a déjà un sacré bout de temps, (juillet 2018) que la France se dirigeait tout droit vers un climat insurrectionnel qui durerait jusqu’au renversement du Pouvoir. Et c’est ce qui est en train de se produire sous nos yeux.

J’ai évoqué une sorte de « procès populaire » et le probable départ du président à l’étranger dans un article qui date déjà… Nous verrons comment les choses évolueront mais je rejette déjà un scenario « soft » tout en douceurs et politesses :

En effet, Mars passera cette année avons-nous vu dans le signe du Bélier où il fera succèssivement carré à Jupiter en chute dans le Capricorne, à Pluton puis à Saturne… Ces astralités qui décrivent des mouvements de violences irruptives annoncent des rejets massifs et « musclés » -et même très musclés » du Pouvoir en place. Et Mars n’hésite jamais à prendre les armes ou à en improviser, comme lors de la Révolution de 1789.

Ce Mars en conflit avec le Pouvoir va (selon moi, bien sûr) rallier à son mouvement unsurrectionnel des militaires , des gendarmes, des policiers en opposition frontale avec leurs hiérarchies. Quand je vous disais que l’automne serait chaud… ! Ensuite, les astralités de « déglingue » sociale et économique se succèdent mais d’excellents analystes géostratégistes, économistes, gestionnaires de fonds ou encore financiers avertissent depuis longtemps leurs publics.

Le Pouvoir est symbolisé, en astrologie, par le signe du Capricorne dont les stades de développement montrent généralement les phases successives suivantes :

en 1 : témoigne d’une remarquable ténacité. en 2 : au fil du temps, la ténacité se mue en obstination. En 3 : l’obstination tourne à la rigidité. En 4 : la rigidité devient paralysie. En 5 : cette paralysie précède la mort du Capricorne, des formes-systèmes qu’il a incarnées.

Je ne vous apprends pas grand-chose en disant que nous en sommes actuellement à la phase 5, la paralysie précédant l’effacement…

Et pour le « Jour d’après… » c’est donc encore bien trop tôt, les « systèmes » étant toujours bien debout, même s’ils battent de l’aile. Le signe du Capricorne n’est pas un signe de créativité, il se photocopie à travers le temps, au cours des siècles. Il n’est pas inventif, il préserve ce qui fût et c’est pourquoi j’ai dit n’attendez pas une création d’un monde nouveau par les tenants du monde ancien, ces derniers seront balayés avec les tempêtes qui se préparent dès l’horizon 2020/2021. Et comment par ailleurs continuer à leur faire confiance ? Impossible…voyez Jupiter, en chute dans le Capricorne (mot à mot : la confiance en chute). Sans doute les illusions sont-elles en train de tomber…

Nous vivons donc d’après l’astrologie non pas « Le jour d’après » mais…. »Les Derniers Jours de Pompei » !

Chaque chose en son temps.

Ven

dredi 01er mai 2020

Naissance, culmination au zénith, crépuscule et nuit noire

capricorne : ténacité-obstination-rigidité-paralysie-mort

pas de créativité, photocopie de lui-même à travers le Temps.

Nécessité fait Loi.

Opportunisme.

Prévoyance et réserves en cas de disette ou de mauvais jours

Sobriété, économie des moyens, utilitarisme

Le signe du Capricorne, balayé par la planète Pluton : pour le meilleur

ou pour le pire…

Belgique : Déconfinement Mai 2020 ?

Jeudi 23.04.2020

Je voudrais répéter ici ce qu’ai j’ai dit dans un article précédent, concernant le déconfinement « possible » du mois de mai.

N’allez surtout pas fêter trop vite ni vous jeter dans les bras les uns des autres, ais-je dit. Je reste très prudent sur le mois de mai, au vu du passage des planètes suivantes :

  1. Mars entrera dans les Poissons ;
  2. Vénus sera en Gémeaux, et rétrograde dès le 11 mai ;
  3. Mercure lui aussi accompagnera Mercure dans les Gémeaux, signe double d’un possible retour des problèmes pulmonaires, comme je l’ai déjà signalé antérieurement ;
  4. Neptune est toujours en Poissons, et formera les quadratures sur les Gémeaux…

A cause de la situation de Neptune, évitez aussi l’alcool autant que possible, il « endort » l’immunité (je traduis les astralités en cause, sans prétention médicale ni immunologique !).

Je comprends parfaitement que beaucoup veulent « décompresser », faire sauter le bouchon… mais au risque de passer pour un trouble-fête, je conseillerais de rester sage, sobre et maître de soi…pendant l’intégralité de ce mois de mai.

Pas de négativité ni de défaitisme, mais prudence, courage et patience…

Et n’oublions pas : et solidarité !

Un virus peut en masquer un autre…

Vendredi 10.04.2020

Nous envoyons des robots grattouiller le sol de la planète Mars et y filmer en continu, nous avons des téléphones « intelligents » avec des tas d’applications….mais pas moyen nom d’une pipe de trouver des masques de protection en cas de pandémie ni même de les fabriquer dans les délais indispensables.

Il aura fallu un tout petit virus invisible pour rendre visibles les fragilités extrêmes de nos systèmes. Ce petit virus, nous arrivons même à le photographier ; quant à s’en protéger, c’est une toute autre affaire…

Si minuscule qu’il soit, il a réussit l’exploit d’occuper tout l’espace médiatique ; il fait le « buzz » et s’accroche à sa soudaine célébrité. Il est l’ennemi public mondial n°1, sa tête est mise à prix partout sur la planète. Il a cloîtré les gens chez eux, les assignant à résidence jusqu’à nouvel ordre. Il a décrété l’arrêt de l’activité, le chômage de masse. Et s’est auto-proclamé Corona Ier, tyran planétaire, premier du nom.

L’usurpateur semble avoir pris goût au pouvoir et s’incruste, rempile, se succède à lui-même. Tel un lanceur d’alerte improvisé, il révèle dysfonctionnements, impréparation, absence de responsabilité ou même de solidarité. Aucune discrétion, aucune pudeur, aucune retenue le gredin !

Il parle toutes les langues, adore les voyages et les contacts humains ; il aura sa page Wikipedia et restera dans les annales numériques de la planète. L’arrogant ose même crier : « Voyez à quoi tient votre civilisation ! Elle est entre mes mains, tremblez humains ! »

Et pendant ce temps-là…

Pendant ce temps-là, un autre virus, aussi dangereux et ambitieux que le précédent envahit la sphère finance, le monde de l’argent. Profitant des peurs générées par le précédent, il louange les cartes de paiement électronique et pestifère l’argent liquide. Il a fermé le marché des métaux précieux, pour vous éviter de tomber dans la tentation. C’est un virus-convoyeur de fonds ; il conduit votre argent là …où il faudrait qu’il aille. Et, arrivé à destination, cet argent ne vous appartiendra plus. Il y a, déclare le virus, tant de dettes à rembourser…Comme si les dettes étaient destinées à être remboursées ! Le rôle de la dette est de créer et d’entretenir l’esclavage, non d’y mettre fin. Accepter l’endettement, c’est accepter l’esclavage à perpétuité.

Le virus ne l’ignore pas, parce qu’un virus vous savez, c’est très intelligent…

Alors donc, les virus tenez-les à l’oeil et prenez vos précautions.

Belgique, confinement, crise et après-crise…

Samedi 04.04.2020

Je sais bien que « Nul n’est prophète en son pays… » mais, une fois n’est pas coutume n’est-ce pas, nous allons nous pencher aujourd’hui sur la Belgique. Je n’ai pas dit encore grand-chose à son sujet, excepté que « la planète Uranus affecterait le pays lors de sa conjonction à l’ascendant natal de son horoscope. C’est à dire lors de la conjonction d’Uranus au 4 ième degré du signe du Taureau, signe ascendant de notre pays. C’est ce qui se passe actuellement.

Depuis un certain temps, le nombre de lecteurs belges consultant ce blog a considérablement augmenté et dans le même temps les lecteurs étrangers ont grandement diminué pour se concentrer essentiellement sur la Belgique et sur la France.

La grande question d’aujourd’hui est évidemment : Quelle sera la suite en ce qui a trait au confinement des belges, cette histoire de virus se termine t-elle bientôt ? Le bout du tunnel, c’est pour quand… ?

Pour essayer de répondre à ces questions, nous allons interroger l’horoscope de madame Sophie Wilmès pour voir s’il nous livre quelque information. Bien entendu, nous laisserons de côté la vie privée et personnelle de madame Wilmès et resterons uniquement sur les interrogations qui touchent le destin de tous les belges, les questions de confinement, de santé publique ou encore d’économie. En tentant la lecture dans cet horoscope des buts évoqués, pas question évidemment de lier destinée et responsabilité personnelle, tel n’est évidemment jamais le but en astrologie. Le destin étant l’enchaînement des circonstances dans des cycles précis et imbriqués, nous y participons tous que nous le voulions ou non, que nous le sachions ou non. Ceci étant posé, le thème astral de madame Wilmès nous révèle t-il quelque chose ? Comment détacher les sujets qui nous préoccupent du reste du thème (qui ne nous regarde bien sûr pas) ?

Récapitulons :

  1. Nous cherchons les indices astrologiques de « confinement » ;
  2. Nous cherchons -s’ils existent- les signes d’une pandémie virale ; et nous cherchons à connaître les suites, les conséquences dans le Temps des points 1 & 2

En ce qui concerne le confinement, le point 1. : Dans l’horoscope de la première ministre, née un 15 janvier (source : wikipedia) le Soleil gravite dans le Capricorne en opposition à son maître Saturne en exil dans le Cancer. Cette astralité dépeint le confinement (Saturne : bloquage) d’une population (le Cancer) pour longtemps (Saturne = le temps, la durée).

Cette planète, actuellement début Verseau, va rétrograder du 20 mai au 10 octobre et rejoindre à l’équinoxe d’automne le Soleil natal de madame Wilmès. Ce qui annonce une crise très longue et le risque d’un second confinement à venir. Saturne en Cancer au Carré de Pluton en chute en Balance annonce des divorces, des problèmes familiaux et des procès.

En ce qui a trait au point 2. la pandémie : l’horoscope montre un Jupiter dans les Poissons au carré de son maître Neptune dans le Sagittaire, soit l’infection arrivant de l’étranger. Vers le 23 avril, pour une durée de deux mois, Vénus passera dans les Gémeaux au carré de Neptune/Poissons. Mercure y passera aussi, en juin.

Ma conclusion est celle-ci : Même en comptant avec d’éventuelles périodes de « liberté » possibles dans la seconde partie d’avril, n’allez pas trop vite imaginer que le problème est derrière nous, n’allez pas vous jeter dans les bras les uns des autres prématurément, demeurez prudents car ce signe Gémeaux est double et pourrait (conditionnel de prudence de ma part) nous amener une seconde vague de problèmes pulmonaires (les Gémeaux = les poumons) et même toucher cette fois plus spécifiquement la jeunesse par contamination, ou encore par confinement. Je n’ai donc pas, pour ce prochain trimestre, des nouvelles réjouissantes à vous apporter, malheureusement. Dès août le climat général redevient tendu, voire contestataire et violent avec le passage de la planète Mars dans le signe du Bélier. Mais nous y reviendrons en temps utile.

La pandémie a essentiellement démarré sous Mars/Sagittaire carré à Neptune/Poissons. C’est le passage prochain de Mars/Poissons en quadrat sur les Gémeaux (signes doubles !) qui me fait craindre une seconde vague de problèmes au mois de juin. J’y reviendrai sans doute encore, tant cette situation inattendue est vraiment difficile à éclaircir soumise qu’elle est à l’imprévisible Uranus qui sévira jusqu’à la mi-juin.

La crise est loin d’être finie, je le déplore autant que vous ; ceux qui ont cherché et trouvé un coin de campagne vont se féliciter. (…s’ils arrivent à s’y rendre, ce qui s’avère compliqué et je parle d’expérience personnelle !) Il faudra essentiellement compter sur vous-même (rappel de ma formule : « Votez pour Vous, investissez sur Vous »). Et comptez sur votre réseau et sur la solidarité du réseau car le risque existe, encouragé par la peur, d’un repli égoïste dans un « Chacun pour soi et Dieu pour tous… »

Je rappelle que les conclusions astrologiques qui précèdent sont « tirées » de l’horoscope de Madame Wilmès, auquel il manque par ailleurs l’heure de la naissance et consécutivement le signe ascendant. La question est donc : Cet horoscope suffit-il à établir des déductions fiables, définitives ?

Pour l’heure je l’ignore… Gardez bien cela à l’esprit.

Et, une nouvelle fois, courage et patience à tous… et j’ajoute : et solidarité.

Avril 2020 première quinzaine

Vendredi 27.03.2020

Quelques lignes pour mettre en garde au vu d’une astralité qui ne me dit rien de bon et qui sévit durant la première quinzaine d’avril prochain.

Vous avez lu et vous connaissez maintenant ma théorie de la Croix Fixe et le rôle de la planète Uranus dans le passage vers la nouvelle Ere, la nouvelle civilisation ou le nouveau paradigme, comme vous voudrez l’appeler…

Dans mon article précédent, j’ai exposé la situation de Saturne et d’Uranus sur la Croix Fixe. Pour rappel : Saturne est entré dans le Verseau en carré à Uranus en chute dans le Taureau.

La situation risque de se compliquer encore la première quinzaine d’avril avec l’arrivée de la planète Mars (disputes, agressions, conflits et dans les cas extrêmes : affrontements armés).

Mars, entrant dans le Verseau, passe en conjonction avec Saturne, les deux planètes dessinant une quadrature (ou carré) sur leur « maître » Uranus en Taureau.

Je crains que cette situation excerbe les tensions si le confinement devait durer ; nous étions habitués et « dressés » pour fonctionner dans une société de performance, de réussite, de dépassement des limites….et nous voilà presque tous « assignés à résidence », contraints de rester chez soi et de n’en sortir qu’au strict minimum…

Cette situation de paralysie forcée va créer des tensions familiales et sociales chez ceux qui ne pourront maîtriser leur colère, leur « ras-le-bol » ou leur pulsions de liberté. On peut se dominer un temps, oui, mais pas éternellement.

Tâchez de vous occuper physiquement (Mars régit l’activité physique) ; il y a le vélo, la promenade….et le jardinage (surtout !) mais SANS forcer la dose puisque Saturne va imposer ses limites. Les dates de cette « quinzaine » : du 30 mars au 17 avril. Courage et patience à toutes et tous.

Bruxelles 29.03.2020

Lundi 16.03.2020

Devant l’actualité sanitaire et les décisions des autorités, je reporte l’atelier prévu au mois d’avril, en espérant que la situation se soit éclaircie d’ici-là.

Ceux et celles qui se sont déjà inscrits peuvent réserver leur place s’ils le souhaitent pour la prochaine tentative après le 15 avril. Je communiquerai la date exacte dès qu’elle aura été fixée.

Merci pour votre compréhension.

Fin du 1er trimestre 2020…

Dimanche 15.03.2020

Ce premier trimestre, que j’ai annoncé comme le meilleur trimestre de cette année, tire lentement vers sa fin.

Fait astrologique important de ces 120 premiers jours : Saturne fait une incursion dans le signe du Verseau et y séjourne jusqu’au 15 juin ; il va nous donner durant cette période un avant-goût de ce qui nous attend à son second passage qu’il va initier le 15 décembre prochain, à la toute fin de l’année donc. Il refera son carré à son maître Uranus, qui sera toujours en chute dans le Taureau, et ce carré va durer jusque janvier 2023. Résumons-nous un peu :

  1. Ce 22.03.2020 Saturne entrera dans le Verseau au carré d’Uranus en Taureau ; cette configuration demeurera telle jusqu’au 15.06.2020 ;
  2. Ce 31 mars, Mars entrera à son tour en Verseau. Il sera donc en conjonction serrée à Saturne, jusqu’au 7 ou 8 avril 2020 ces deux planètes seront en carré à Uranus ;
  3. Le 15.12.2020 Saturne repassera pour la dernière fois dans le Verseau, rejoint 3 jours après, soit le 18, par Jupiter. Ces deux astres conjoints début Verseau jetteront un double quadrat à Uranus en Taureau. Jupiter quitte le carré vers le 20.02.2021 ;
  4. Saturne/Verseau restera au carré d’Uranus jusqu’en janvier 2023.
  5. De août jusqu’à fin décembre, Mars mènera la vie dure à un trio de planètes dans le Capricorne, mais ce point 5. fera l’objet d’une analyse séparée ultérieurement.

Etudions à présent ces 5 points un à un :

  1. le carré Uranus-Saturne : il entrave, voire paralyse les échanges internationaux, raréfie les contacts. Sur un plan plus individuel : il oblige à remettre à plus tard les projets par manque de soutiens, de complicités et d’aides techniques. Les amis ne donnent plus signe de vie ; c’est chacun pour soi et Dieu pour tous… Cette astralité est aussi celle d’un choc, d’un conflit entre les « anciens » et les « modernes », les partisans de réformes et leurs opposants qui les refusent, d’une rupture entre les villes et les campagnes. Les événements inattendus créent des situations inextricables d’où on ne voit pas très bien comment sortir. Cette configuration persiste jusqu’au 15 juin.
  2. Du 31 mars au 7 ou 8 avril se dessine une période encore plus difficile, voire violente. Particulièrement sur les plans social et économique.
  3. J’ai déjà prévenu de la fin de TOUS les « systèmes » : d’août à janvier 2021 le climat social se détériore encore ; décembre 2020, janvier-févier 2021 montrent des configurations de chaos et d’explosion sociale, avec la crise économique/bancaire en arrière-fond. D’après moi, Uranus signera l’explosion boursière, pour rappel : voir ce que j’en dis à travers les horoscopes de G.S., JPM, Deutsche Bank, la BCE, Black Rock qui tous montrent que « ca va saigner ». Le commerce de luxe, l’élitisme et les privilèges, les inégalités sociales et l’exploitation vivent leurs derniers jours. Revoyez les impacts d’Uranus sur la croix fixe (article de base) pour mieux comprendre le rôle occulte dévolu à cet astre… et retenez qu’il frappe par surprise, là où, évidemment, on ne l’attendait pas.
  4. Et
  5. C’est pourquoi les autorités seront tout autant démunies que le citoyen ordinaire. Ces autorités n’ont PAS, je l’affirme, « la » réponse. Pour une raison bien simple : c’est que cette réponse va totalement en sens inverse de leurs petits intérêts particuliers, personnels, de leurs privilèges de caste et de leurs copinages. Cette caste va continuer à essayer de reserrer l’étau sur la gorge du citoyen et tentera de conserver ses acquis. Mais elle n’y réussira pas, Uranus lui imposera un très douloureux lâcher-prise.

Un changement d’ère (celle du Verseau, comme expliqué dans de précédents articles) s’impose à notre planète ; car tel est le cycle et telle est l’échéance. Nous vivrons autre chose, autrement, sur des bases totalement différentes et avec des valeurs plus spirituelles et plus humaines axées sur le bien commun, le partage des ressources et la coopération intelligente avec les autres règnes de la nature….

Bref, comme vous voyez, il reste encore du chemin à parcourir !

Nous continuerons bien sûr cette analyse au mois d’août, qui risque d’introduire un climat très conflictuel durant le dernier quadrimestre de cette année.

Quand Uranus fait des siennes….

Jeudi 05 mars 2020

Il faut trouver des masques, il faut acheter de l’or, stocker des conserves… il faut fuir les villes, vider ses comptes bancaires, se planquer dans une campagne déserte….. Voilà les conseils récurrents que l’on trouve sur le net, vous les aurez remarqué autant que moi sans doute.

Un petit virus, invisible, mondialiste convaincu, se répand sur les cinq continents et voilà des bourses qui s’affolent, des gouvernements qui paniquent et des media qui ne parlent plus que de cela. Et des survivalistes qui doivent penser que « la débâcle est proche… » et qu’ils ont eu raison de s’y préparer activement.

J’ai écrit récemment que ce premier trimestre de 2020 était à mon avis la meilleure partie de cette année 2020. Pourquoi ? Parce que Neptune, dans les Poisssons, était en bonne harmonie avec différentes planètes transitant dans le Capricorne (Pluton-Jupiter-Mars…). Ces belles configurations vont se défaire dans les mois à venir pour disparaître en fin d’année et être remplacées par d’autres configurations bien moins favorables : Saturne, Jupiter feront un double carré à Uranus dans le Taureau dans leur transit dans le verseau.

Le pire est à venir : le carré de Saturne à Uranus va bloquer tout progrès, entraver toute réforme, le carré Jupiter-Saturne est très néfaste à l’économie et à la finance internationale.

Mais si vous avez lu mes articles précédents sur Uranus, l’avenir de la France et d’autres, vous savez que la finance, l’exploitation, l’irrespect de la Nature, les inégalités sociales, les privilèges des « élites »…..vous savez déjà que tout cela est dans le collimateur de la planète Uranus. J’ai averti que cette planète frappe par surprise, qu’elle est totalement imprévisible et qu’elle pousse au non-attachement, au lâcher-prise ; il s’agit d’une planète qui agit mieux et plus sur le plan spirituel et qui se désintéresse du monde matériel et de ses artifices…

Ennemie de l' »ego », Uranus cause les faillites, les pertes de fortune, de position, brise les tyrannies et suscite insurrections et révolutions. Elle « signe » l’individu autonome, ne dépendant pas (ou peu) de l’extérieur, individualiste mais partageur de son temps et de ses compétences et créateur de nouveaux modes de vivre en accord avec le Soi, en accord avec autrui et avec l’environnement.

Et donc, je répète (encore et encore) ce que je ne cesse de dire depuis bien longtemps : choisissez entre FONCTIONNER ou VIVRE. Uranus signe la fin des « systèmes » (social, économique, politique, financier, spirituel et tous les autres) et il va falloir s’y faire car je ne vois pas, pour ma part en tout cas, de reconstruction possible avant 2025. Et d’ici-là, eh bien….. il faudra casser avant de rebâtir.