Faites connaissance avec Uranus

Jeudi 11 janvier 2018

Pourquoi, après Saturne, un article concernant Uranus ?

Il y a à cela deux raisons, la première est numérologique, la seconde astrologique et ces raisons sont liées entre elles.

La première raison est numérologique et elle est reliée à la valeur numérologique de l’année 2018 soit 2+0+1+8 = 11.  Le nombre 11 correspond au onzième signe du zodiaque qui est le Verseau.  Nous y reviendrons plus loin.  Mais le nombre 11 décomposé donne 1+1 = 2 et le 2 correspond au second signe du zodiaque qui est le Taureau.

Ainsi, l’année 2018 nous donne déjà une première indication, une première piste astrologique : chercher du côté de deux signes, essentiellement, le Verseau et le Taureau.  2018, une année “Verseau” ou bien une année “Taureau” ?  La planète “régente” du Verseau est Uranus.  Elle est le maître de ce signe, synthétise toutes ses significations et les transfère dans le signe où elle passe.  Eh bien cette année, Uranus passera dans le Taureau le 15 mai pour une période préparatoire de quelques mois jusqu’en novembre.  Préparatoire parce que le gros des changements brutaux et inattendus que cette planète apporte interviendra plus tard en 2019 et en 2020, 2018 consistera en un avertissement préalable. Pour souligner l’importance de cet événement, je rappelle qu’il ne se reproduira pas avant 84 années (en 2.102 donc) le précédent ayant eu lieu en 2018-84 = 1934, qui fut une année 8, chiffre qui correspond bien sûr au huitième signe, le Scorpion.  Dans la même logique, 2.102 serait une année 5 correspondant au signe du Lion.

Quel est le lien ???

Il est simple : les quatre signes Verseau-Taureau-Scorpion-Lion dessinent sur le zodiaque la croix des signes fixes, croix qui permet de mieux comprendre l’action de la Planète Uranus. J’ai dit plus haut que le Verseau est le signe de maîtrise de la planète, c’est sa maison, elle en est la propriétaire, pas la locataire. Elle y règne en maître. Dans le Taureau, Uranus est en “chute” (débilité, affaibli) ; dans le Scorpion, elle s'”exalte”, se réjouit ; dans le Lion, elle se trouve en “exil”, loin de ses origines (le Verseau).

Nous allons maintenant passer à l’étude de la Planète plus en détail. Nous verrons tout d’abord ses caractéristiques essentielles générales pour ensuite examiner son action précise sur la croix fixe (Verseau-Taureau-Lion Scorpion).  Et je donnerai donc quelques indications sur les éventuelles perturbations qu’elle causera par son passage (en “chute !) dans le signe du Taureau. Toutes ces explications me semblent nécessaires pour comprendre les énergies en jeu, les choix individuels, les choix de société que ce passage planétaire ne manquera pas de susciter. Ensuite, ce tour d’horizon accompli, je pourrai m’étendre davantage sur la psychologie, les réactions et les événements qu’Uranus en Taureau pourrait déclencher.

Caractéristiques essentielles :

  • Planète hors-norme, Uranus est original, indépendant, imprévisible, elle improvise, introduit la nouveauté, la mode, la “tendance”, se situe à l’avant-garde, possède toujours une longueur d’avance…
  • Uranus s’affranchit des normes sociales, des contraintes de temps et d’espace, des horaires, des obligations, de la hiérarchie pour établir une vie librement choisie, des contraintes librement consenties, acceptées.  Se libérer aussi de la tyrannie de la faim, de l’argent, des désirs de l’égo. Elle établit ses propres règles, vise l’autonomie et la liberté dans l’indépendance, encourage la vie communautaire, y participe souvent (mouvements de défense de consommateurs, confréries, groupements d’achat… associations diverses….
  • Uranus possède une face “technologique” et une autre face “humaine” :  uranus génère des savants et techniciens dans les sciences, l’informatique, l’intelligence artificielle…et des humanistes solidaires, axés sur le partage du travail, des ressources, des droits et des devoirs.  Au plus haut degré, la planète procure la connaissance directe, confère l’illumination, voire la libération de l’attraction de l’égo (libération du désir matériel, de la soif de pouvoir, de l’avidité accumulatrice.)
  • Uranus symbolise les villes, l’éclairage électrique, l’astronautique, fusées, drones, satellites ; l’industrie numérique, la robotique, les informaticiens et les développeurs, la science moderne, la nouvelle société technocratique et scientifique qui cherche à s’imposer partout sur la planète.

Le Taureau, signe de la chute de la planète, crée une discordance, une contradiction profonde et brutale entre les valeurs du signe et les valeurs de la planète.

Résumons ces contradictions dans un petit tableau :

TAUREAU                                                    URANUS

  • stabilité, sécurité, habitude               improvisation, risque, changement
  • matérialisation des énergies             dé-matérialisation ; vibration
  • prédominance du physique              prédominance de l’esprit
  • désir de possession, accumulation  dé-possession, élagage des besoins matériels
  • lenteur d’assimilation, rumination instantanéité d’assimilation, lâcher-prise
  • amour personnel                                amour trans-personnel
  • instinct de la propriété privée         adepte du partage communautaire
  • attiré par le profit                               motivé par la création
  • attachement                                         non-attachement
  • la famille en premier                         les amis, les “potes” d’abord
  • la routine sécurisante                        le changement passionnant
  • les nourritures du corps                    les nourritures de l’Esprit, du corps spirituel
  • sexualité instinctive naturelle          sexualité “ouverte” à toute expérience nouvelle
  • accumuler, mettre de côté                 vivre au jour le jour

 

Ce sont ces contradictions fondamentales qui nous mettent sur la piste d’éventuelles perturbations prochaines. J’ai dit, en début d’article, que deux signes doivent retenir notre attention (pour le présent article, bien entendu !) à savoir Taureau et Verseau qui appartiennent tous deux à la croix fixe (voir plus haut).

Les perturbations prochaines seront donc causées par des passages (appelés “transits”) de planètes dans le signe du Verseau.  Logique, direz-vous…. Il suffit dès lors de consulter les éphémérides astronomiques pour être renseigné :

Un passage planétaire attire l’attention en cette année 2018, c’est le passage -ou transit- de la planète Mars dans le signe du Verseau, transit qui va s’étaler du 16 mai au 10 octobre, soit approximativement 5 mois ou 150 jours.  Cent cinquante jours durant lesquels Uranus sera en conflit avec Mars, seigneur de la guerre, de l’hostilité, de la provocation, des tensions voire … des explosions.  Mars imprudent, impétueux, risque-tout va s’allier à l’instantané, explosif  et imprévisible Uranus et générer des tensions et des ruptures “en chaîne” risquant d’engendrer désordre, chaos et perturbations perpétuelles.  Sachant que le Taureau représente la Matière, le corps, la Terre (d’où provient toute richesse, rappelons-le) on peut prédire de gros accrocs financiers et économiques durant ce transit.  Uranus sera soutenu par Saturne au Capricorne montrant que les autorités et gouvernements feront tout ce qu’ils peuvent pour limiter et canaliser les impacts dus à ces chocs, mais ils ne pourront toutefois pas en empêcher la manifestation.  Uranus (pensez uranium et bombe nucléaire) pulvérise, “atomise” et renvoie la Matière à l’Energie (phénomène de transmutation que l’on peut appeler la mort).  Risque de mort de la stabilité économico-financière, explosions (à la baisse) de “valeurs” boursières, risque pour certains de pertes dramatiques et, comme toujours avec Uranus, là où on ne l’aurait jamais imaginé !

Et -suivant les pays et les régions- des crises alimentaires graves et des révoltes des agriculteurs et des éleveurs, de nouvelles jacqueries modernes pourraient bien éclater dès cette année.  Des faillites chez les fermiers, les agriculteurs, les éleveurs seront en recrudescence.  Des terres seront morcelées, ailleurs auront lieu des expropriations, des rachats par de grands groupes extérieurs aux régions.  Un vaste mouvement de dépossession des terres est en marche, dépossession forcée par les ventes, les problèmes financiers des propriétaires traditionnels (crédits à rembourser…),  les règlementations contraignantes… Suivant bien sûr les pays et les régions.

J’ai déjà parlé la dernière fois de la marche ascendante de la précarité et je ne vois pas cette précarité se réduire ni cette année ni dans les prochaines, hélas.  Et si vous comptez sur votre gouvernement et vos dirigeants c’est que vous n’avez toujours rien compris. Vous aurez à vous prendre en mains vous-même ;  penser que tel politique, tel parti règlera  les problèmes est puéril et ce temps est révolu sachez-le.  C’est à vous qu’il incombe de le faire. C’est pourquoi j’ai déjà, précédemment, tant insisté sur la préparation individuelle (sans paniquer pour autant) et sur le “Plan B” au cas où… Mais mon objectif n’est pas de jouer au directeur de conscience, il appartient à chacun de réfléchir à sa vie, d’analyser les situations et d’agir selon sa conscience.

Deux “initiatives” politico-financières relevées dans la presse depuis un certain temps déjà montrent anticipativement à quoi s’attendre :

  1. la suppression de l’argent liquide au profit de la monnaie numérique, les paiements par carte en constituant l’antichambre et ayant habitué le public à la dématérialisation de l’argent.  Argent qui ne vous appartiendra plus vraiment totalement ;
  2. la suppression insidieuse de la propriété privée du sol par un nouvel impôt qui ferait de vous….le locataire de l’Etat !

Ces deux initiatives viendraient s’ajouter à d’autres dont la suppression des identités nationales, la mainmise de société privée sur les semences… S’agit-il d’un “plan” mûrement élaboré ? D’une évolution des sociétés ?  Impossible de le savoir. En revanche, ce qui est prévisible à coup sûr (à mon avis), c’est l’écroulement de tout “plan” voulu ou non voulu.  Uranus a pour nature première l’imprévisibilité, la soudaineté et la révolution (c’est-à-dire la fin d’un tour, d’une ronde et d’un cycle). Ce qui est donc à prévoir, c’est un écroulement de tout plan, nous obligeant dans les prochaines années à une réadaptation difficile et contraignante à de nouvelles conditions de vie, puisque le transit d’Uranus en Taureau durera 7 ans, et même davantage.

La chute d’Uranus risque d’atomiser les bourses et l’économie, l’épargne (le Taureau, rappelez-vous, thésaurise).  Pas mal de faillites bancaires sont à attendre, pour cause financière et par dé-localisation de services bancaires au profit d’autres acteurs, non-bancaires ceux-là. Le “système” actuel, maintenu en vie à l’aide d’artifice est un mourant, grimé, maquillé pour être présentable pour un enterrement prochain.  Il est à craindre cependant que le “passage” soit pénible, les astralités font penser à un mourant, condamné, s’accrochant désespérément à la vie par crainte de perdre tout ce qu’il a connu.

Un redressement collectif positif semblant difficile à envisager de sitôt, restent les initiatives citoyennes, privées, les regroupements citoyens dans un but commun qui ne manqueront pas de fleurir de plus en plus nombreux et variés, à commencer par la finance (se financer de pair à pair) et l’alimentation (revaloriser la paysannerie au rang qu’elle mérite par des achats locaux groupés, par exemple).

Uranus, par son passage dans le signe du Taureau, va générer une véritable révolution dont les signes avant-coureurs seront visibles dès 2018 et s’intensifieront encore dans les prochaines années.  Nous suivrons l’avance d’Uranus dans les décans du Taureau au fil du temps et reparlerons des aspects positifs, des initiatives ingénieuses que ce transit ne manquera pas de susciter, toute crise débouchant aussi sur de nouvelles possibilités…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements

Bientôt Noël…

Jeudi 21 décembre 2017

La presse francophone évoque beaucoup ces dernières semaines la montée des inégalités, la croissance de la précarité (en France, en Belgique…), la fragilité de retraités vivant à la limite du seuil de pauvreté…..

Devant le constat de la limite de nos ressources naturelles, on parle de décroissance, de “minimalisme”, de retour à l’essentiel, aux “fondamentaux.

Le Bitcoin a crevé tous les plafonds, de même que les indices américains.  De nouveaux jeux de spéculation en ligne font leur apparition.

On parle de la suppression du cash, du cash devenu illégal… De petits malins ont en France une idée de génie : supprimer la propriété privée, faire en sorte que vous deveniez le locataire de l’état !

En guise de plaisanterie, voici ma modeste contribution à ces “idées” pour le moins saugrenues :

Mourir c’est illégal.

La mort est strictement interdite au citoyen et considérée comme une tentative de se soustraire à l’impôt.

Une toute nouvelle loi rend le mort passible de poursuites dans l’au-delà.

La mort -naturelle ou accidentelle- ne vous libère pas de vos obligations fiscales !

Qui dit mieux ?  N’aurais-je pas fait un brillant politicien ?

Mais je reviens aux “oubliés” de cette société, ceux qui cherchent qui un travail, qui de quoi nouer les deux bouts pour simplement …survivre.  Les robots et l’intelligence artificielle déclencheront une nouvelle révolution, certainement, mais ne créeront certainement pas d’emplois puisque tel n’est pas leur objectif.

Les progrès technologiques finissent tous en dépendances…et les dépendances finissent par coûter trop cher, si bien que certains doivent alors s’en passer.

L’évolution du monde semble pencher vers la dé-matérialisation, la virtualisation quasi totale (même de l’argent !) pour atteindre un niveau garanti “100%” artificiel. Alors, dans ces conditions, la “vraie vie”, l'”économie réelle” les anciennes valeurs…. on jette ?

Non, ne jetez pas…

J’ai déjà parlé du retour de Saturne le 21.12.2017 qui va inaugurer un nouveau cycle de re-découvertes des valeurs classiques anciennes, celles qui ne se démodent jamais. J’annonce aussi un “retour à la terre”, aux fondamentaux ancestraux hérités de la chaîne des générations : il faut bien cultiver pour se nourrir, jusqu’à preuve du contraire.  Je fais partie de ceux qui pensent qu’un lopin de terre est le meilleur investissement, un investissement bien tactile, que vous pouvez toucher, humer, travailler, un investissement qui a du sens : vous (re)mettre en contact avec la Terre dans un partenariat gagnant-gagnant : vous apportez quelque chose, vous recevez en retour.  Et si vous ne pouvez envisager cette acquisition, faites-la à plusieurs ou encore prenez le terrain en location.

La planète Saturne prône l’auto-suffisance, l’indépendance intelligente et responsable, non polluante et respectueuse.  La maxime préférée de Saturne ? “Tout ce qui n’est pas indispensable est superflu”.  A méditer dans un monde qui vous pousse à la sur-consommation, la sur-exploitation… et au crédit pour payer ces excès (Partez en vacances maintenant, vous paierez au retour…. !)

Je pousse mon raisonnement sur Saturne un cran plus loin : contentez-vous majoritairement d’outillage manuel traditionnel , efficaces et silencieux. Produire de la nourriture ne vous rendra sans doute pas autarcique en totalité mais contribuera à votre indépendance et vous permettra des échanges d’informations et de productions. Vous cherchez une activité, voire une orientation de vie qui ait su “sens” ?  Revenez dans ce cas à la Terre, vous n’aurez pas à le regretter.  Et si vous pouvez vous le permettre : acheter de la terre agricole, des bois, et mettez-vous au travail…

La question cruciale qui va se poser à nous -et qui se pose déjà en fait- est la suivante :

“Voulons-nous fonctionner ou vivre ?”

A chacun de faire son choix.

Saturne, qui pousse à l’auto-limitation volontaire, à l’acceptation de la limite, au retour à soi pousse évidemment au “protectionnisme” (sur le plan collectif donc), au rétablissement de frontières, sujet qui va revenir dans les actualités pour un bon bout de temps, à l’heure de l’abolition des barrières… !

Vous ne pouvez pas changer le monde, mais vous pouvez changer votre monde.

Profitez tous bien de cette fin d’année, marquée par une retrouvaille avec le “Soi” et une connexion avec le “Tout”.  Un Noël éminemment mystique se prépare….

Alors avec Saturne, restez…modéré !

 

 

 

 

 

 

 

 

Jupiter et Neptune : Pétrole et Gaz

Vendredi 01.12.2017

 

J’ai rappelé dans mes derniers articles que l’alliance positive Jupiter-Neptune était favorable à l’industrie extractive, aux découvertes pétrolières, aux découvertes de nouveaux gisements minéraux, aux mines et aux carrières.

Et coup sur coup… après la découverte récente d’un nouveau gisement pétrolier au Mexique, c’est au tour de la Chine de faire une découverte majeure et -semble t-il- exceptionnelle !

J’ajoute que ces aspects favorables vont continuer à produire leurs effets, que nous ne sommes pas au bout de nos découvertes, que de nouveaux gisements seront découverts, d’ici à septembre 2018.  Du pétrole, oui, et sans doute aussi des minéraux indispensables  à l’industrie atomique moderne. (Jupiter en Scorpion sextile Pluton en Capricorne).

Cet aspect, conjugué à Pluton au Capricorne, se double de découvertes archéologiques exceptionnelles, d’une résurrection d’un passé lointain en bon état de conservation.

Les temps proches vont décidément nous réserver bien des surprises…

Et nous le saurons bientôt.

 

 

Espagne et Catalogne (suite)

Après les grandes déclarations d’indépendance, voici la Catalogne acculée à la négociation…  L’Indépendance, la Liberté, sont des pouvoirs qui se prennent, qui ne se quémandent pas. Se prendre, cela impliquait une révolution.

Depuis, la Catalogne et ses dirigeants ont perdus des appuis, la flamme retombe, on se rabat sur les “négociations”…

Mais le mérite de cette aventure est de montrer à toute l’Europe combien les identités territoriales, locales, ont besoin d’exister et de s’exprimer.  L’Europe reste une construction artificielle, non naturelle, théorique, non pratique qui ne peut fonctionner que par une dictature en rabotant ici et là les différences, les spécificités, les cas d’espèce difficiles à intégrer dans les statistiques.

La Catalogne, un cas isolé … ?

Ou un symptôme premier d’un retour aux identités, aux spécificités ?  Protectionnisme, pas bon ça diront certains.

Et pourtant…

Faites connaissance avec Saturne

Mercredi 22 novembre 2017

J’ai expliqué, dans mon précédent article, qu’un phénomène rare qui a lieu tous les trente ans se reproduit le mois prochain, à savoir le 22 décembre, autour de l’équinoxe d’hiver.  Dans la période qui signe dans la religion chrétienne, la période de l’Avent, préparation et prélude à la naissance de Christ.

Saturne bien entendu possède d’autres caractéristiques autres que religieuses, psychologiques par exemple…et “signe” de multiples secteurs d’activités des humains.

C’est pourquoi je vais vous la présenter pour que vous fassiez connaissance avec cette planète vraiment passionnante.

  1. Tout d’abord, Saturne représente le Temps et ses cycles, les retours périodiques, les fréquences, circonvolutions, les orbites planétaires et les Lois de la mécanique céleste. Kepler, Newton, Galilée… tous étaient marqués par l’astre et par son signe de maîtrise, le Capricorne (que Saturne gouverne).  Les horlogers (montres, chronomètres…) le sont aussi. Le Sage lui comprend la Loi du Temps et des cycles, sait quand faire et quand ne pas faire, quand s’accrocher et quand lâcher-prise. Tout se fait avec l’accord du Temps, ce qui se fait sans lui, le Temps le dé-fait… Saturne a souvent du mal avec l’enfance, ne joue pas ou peu, se sent une maturité de “grand” pari les “petits”.  Il est souvent contraint de montrer l’exemple ou de faire la preuve d’une immense maturité précoce. Comme par exemple feu le Roi des Belges Baudouin 1er.  Sur le plan philosophique, Lanza del Vasto constitue une bonne illustration de la planète, Saturne signant les auteurs qui ne se démoderont pas et feront des “classiques”.  La Patience et ce qui en découle : prise de recul, maîtrise de soi sont les qualités de cette planète.
  2. Puis Saturne représente le Plan, l’Ossature, (le squelette dans le corps humain, la  charpente dans la maison…) le Programme, la Quintessence, le Code…. l’essentiel indispensable débarrassé du superflu.  Saturne se contente de cet essentiel indispensable, est capable de faire abstraction du reste dans une vie simple, sans artifices ni frioritures ni décorum tapageur, pour se consacrer à son ambition, son but de vie temporel…ou spirituel.  Intelligent, fin stratège sachant profiter des opportunités, doué pour appréhender un ensemble de circonstances, établir un programme, une stratégie, une organisation sans faille, il peut accéder aux plus hauts postes où exercer son sens des responsabilités et son talent de gouvernance.
  3. Saturne représente la caste des paysans (son symbole traditionnel : la faulx) et des cultivateurs (les gens de la Terre, Saturne étant une planète de “terre”), caste qu’il faudrait réhabiliter au plus vite lorsqu’on voit dans quelle misère elle se débat trop souvent.  Saturne nous fait manger -ne l’oublions jamais- et les paysans méritent tout notre respect. Mais respectent-ils encore eux-mêmes la Terre ?  Sans doute pas tous…. J’ai dit -pour ceux que cela intéresse- que l’achat de terrains, de terres agricoles, de bois constituait un bon placement, et que ces investissements allaient refaire la “tendance” à cause des incertitudes des marchés financiers.  Saturne implique un “retour à la Terre” et aux fondamentaux traditionnels.  Aucune appli ne donnant des patates, beaucoup retrouveront du sens à l’existence en renouant avec la Terre et le monde végétal-animal, monde à mi-chemin d’ailleurs avec les plans spirituels de notre planète (les esprits des éléments, les “dévas”).  Je pense ici à l’agriculture traditionnelle fondamentale, à l’élevage naturel, à la transmission du savoir (et des semences, n’en déplaise à certains) aux descendants, à ceux qui prendront la relève.  Observez combien la société moderne s’attaque aux enfants… et aux graines, les enfants de nos plantes !) . Cette agression de la plante est révélatrice de ce qui risque de menacer nos enfants.  Saturne représente le Monde Minéral (et ses dévas), la pierre, les carrières, les mines et l’immobilier ; les richesses du sous-sol, l’industrie extractive indispensable à la construction de maisons, bureaux, de routes, de ponts, de machines, de véhicules…toute richesse provenant de la Terre. Saturne dans le Capricorne avec Pluton annonce un retour à la nature, une re-découverte des arts et des artisanats de la terre.
  4. Saturne et la Tradition, le classicisme et la durée. Saturne oeuvre pour la postérité. et désire léguer un savoir-faire, une compétence, une “oeuvre” que des générations ultérieures pourront utiliser avec profit.  Sur un plan philosophique : c’est la redécouverte des Anciens maîtres, des “classiques” (en architecture, en musique, en plus de la philosophie.)
  5. Saturne et la Science : attendons-nous à d’importantes découvertes minéralogiques, astronomiques et atomiques.

Voilà donc quelques éclaircissements au sujet de cette planète.

Lecteur de ce blog, qui vous êtes personnellement signé par Saturne (peut-être un peu trop ?) vous développerez un mode de vie axé sur la simplicité (Tout ce qui n’est pas indispensable est superflu), la frugalité et le retour aux sources.  Loin du bruit et de la vaine agitation de la société moderne, dans un mouvement de reconnexion avec la Nature, vous trouverez la sérénité, le bonheur et l’équilibre pour être… libre.  Cette liberté que le système actuel, la “matrice” essaie de casser à tout prix et partout…

 

Le Grand Virage est amorcé (suite)

Lundi 20 Novembre 2017

Je voudrais compléter mes prévisions données dans mon précédent article en mettant l’accent cette fois sur les aspects spirituels (et mystiques) de cette fin d’année.

En effet, les positions astrologiques de cette fin d’année soulignent particulièrement les perspectives spirituelles et mystiques et, chose rare qui mérite d’être soulignée, très précisément autour de Noël.

Ces positions astrologiques sont les suivantes :

  1. Neptune gravite dans .e signe des Poissons ;
  2. Pluton se trouve dans le Capricorne ;
  3. Jupiter se situe dans le signe du Scorpion
  4. A Noël, la Lune sera en relai dans le signe des Poissons, elle fera office de miroir des influences dégagées par le trio Neptune/Pluton/Jupiter.
  5. Le retour trentenaire de Saturne dans le Capricorne

Neptune dans le signe des Poissons :

Cette localisation ouvre la porte à bien des possibilités sur le plan psychique : réveil de l’intuition, rêves sortant de l’ordinaire, expériences hors du corps…et j’en passe.  Au niveau conscience, Neptune permet de faire l’expérience de l’Unité, de nous sentir “Un” avec le Cosmos, l’Univers et les différents règnes de la Nature : le Minéral, le Végétal, l’Animal et leurs Esprits (ou “Devas”).  Des communications entre les mondes sont possibles puisque Neptune ouvre les canaux et “accorde” les instruments (les émetteurs avec les récepteurs).  La compassion vraie, l’Amour inconditionnel, la perception de l’aspect divin de la vie, sont parmi les choses que l’on peut ressentir sous cette influence.

Pluton dans le Capricorne :

La planète postule à présent une reconversion, une reconstruction qui a toutes les chances de réussir (encore cette année, mais une grande partie de 2018 est concernée !)

Suivant les individus et les destins personnels, cette reconstruction pourra être professionnelle, concerner votre santé, (nette amélioration, voire guérison inexpliquée, miraculeuse) ; elle pourrait être financière (coup de chance, apport de capitaux, héritage ou récupération d’un dû financier…sont quelques exemples).  Reconstruction d’une foi, d’une certitude intérieure instinctive qui fait que désormais on croit à sa chance, on fait confiance à son impunité, son immunité, ce qui réactive le système immunitaire et protège les cellules.

Jupiter dans le Scorpion :

Protection contre la mort… ou la ruine, coup de chance intervenant au dernier moment…Jupiter va donner sa pleine mesure (ce qu’il adore faire !) en cette fin d’année. Son association à la mort et la renaissance rappelle la Résurrection (le Scorpion) et l’Ascension de Christ (les Poissons) puisque Jupiter relie ces deux signes.  Contrairement à toute attente, cette localisation de Jupiter pourrait voir des maladies “terminales”…se terminer subitement et sans explication rationnelle.  Le patient, que l’on croyait condamné, se rétablit et quitte l’hôpital, guéri… !  Voilà ce qu’annonce Jupiter, aidé de Pluton et de Neptune.

Un retour de la ferveur spirituelle, d’une reconnexion avec les forces spirituelles de l’Univers, voilà ce que dessine dans le ciel le trigone de Jupiter avec Neptune.

La Lune de Noël

La Lune passera dans les Poissons aux approches de Noël et conformément à son rôle, reflétera toutes les influences décrites sur la Terre.  Favorable, elle permet d'”incarner” les potentiels des autres planètes, ce qui sera le cas pour cette année.

Elle insiste toutefois sur le côté mystique, spiritualiste, connecté aux énergies cosmiques de cette fin d’année.

Le retour trentenaire de Saturne au Capricorne :

Ce retour s’effectue à l’équinoxe d’hiver, c’est-à-dire durant la Période de l’Avent qui est la période préparatoire à  la naissance du Christ (la naissance du Christ intérieur dans le coeur).

Saturne postule un retour à Soi, à l’Essence de soi ; sur le plan collectif : retour vers le protectionnisme, l’identité de soi…

Voilà donc la conjonction de différents facteurs en cette remarquable fin d’année qui me pousse à écrire un article sur ce blog.  Ceux qui se sentiront concernés par les astralités évoquées se réserveront une petite place pour eux en cette fin d’année, afin de recréer le contact avec leur Créateur, la Divinité, le Cosmos, les Energies Universelles… appelez-les comme vous voudrez…